ÎLES CÍES

QUE FAIRE DANS LES ÎLES CÍES

 

Guide du voyageur

» Préparez votre voyage

 

Découvrez tout ce que vous devez savoir pour préparer votre voyage et pour profiter au maximum.

 

 

 

RÉSERVATION DE BILLETS

Les îles Cíes appartiennent au Parc National Maritime – Terrestre des Îles Atlantiques de la Galice et le nombre de visiteurs par jour est limité, c’est pour cela que ce qui est le plus important au moment de réaliser la réservation de billets c’est de le faire avec la plus grande anticipation possible, spécialement pendant les mois de juin, juillet, août et septembre.

Pour réserver vos billets aux îles Cíes vous pouvez le faire directement de chez-vous sur www.mardeons.com ou bien sur le numéro de téléphone 986 225 272 de façon simple, rapide et, surtout, sûre.

Au moment de réaliser la réservation vous devrez choisir entre tous les ports de sorties disponibles, les vingt-deux horaires de sortie par jour et donner votre numéro de carte d’identité (DNI, NIE ou passeport) pour pouvoir obtenir la correspondante autorisation de Parcs nationaux.

DOCUMENTS POUR VOYAGER

Pour voyager vous devrez obtenir les documents exigés par la réglementation en vigueur (carte d’identité DNI, NIE ou passeport) et la présenter par-devant le personnel du Parc national quand celui-ci l’exige.

Les enfants devront toujours voyager accompagnés d’un adulte et il est nécessaire de présenter leurs correspondants documents (carte d’identité DNI, NIE, passeport ou livret de famille) pendant l’embarquement parce que notre personnel révisera que les enfants ont moins de 13 ans.

Pour pouvoir réaliser l’embarquement de façon rapide et agile, nous vous remercions de porter les documents exigés déjà préparés.

BAGAGES

Pour voyager aux îles Cíes vous pouvez voyager avec un maximum de 20 kg de bagages par personne. Cependant, il est très important de prendre en compte la quantité que vous pouvez déplacer vous-même et que vous fassiez spéciale attention aux objets de valeur parce que Mar de Ons ne peut être tenu responsable de possibles vols, pertes de bagages ou d’objets personnels des passagers.

Faites attention aux objets qu’il est interdit de porter à bord parce qu’ils sont tenus comme illicites ou dangereux et des objets interdits.

OBJETS INTERDITS

Les mesures de sécurités interdisent le transport dans les bagages de cabine de toutes sortes d’objets dangereux qui puissent mettre en danger la sécurité de nos passagers :

  • Explosifs, munitions, articles de pyrotechnie ou de feux de détresse et armes dangereuses.
  • Gaz (inflammables, non inflammables, réfrigérés ou vénéneux) comme les bouteilles de camping-gaz, d’oxygène, de propane et de butane.
  • Liquides inflammables comme des combustibles, des peintures ou des dissolvants.
  • Solides inflammables, comme des articles d’auto-ignition, des substances de combustion spontanée, des substances qui, au contact avec de l’eau, dégagent des gaz.
  • Substances oxydantes comme la soude ou les peroxydes.
  • Matériaux radioactifs.

VOYAGE AVEC DES MASCOTTES

Il est complétement interdit de débarquer des animaux sur les îles Cíes à l’exception des chiens d’aveugle qui accompagnent des personnes aveugles. Alors, si vous êtes intéressé à visiter les îles Cíes et vous avez besoin de loger vos mascottes, vous disposez de ce service à la ville de Vigo.

Cependant, si vous décidez de réaliser seulement la traversée aux îles Cíes (sans possibilité de débarquer) vous pouvez le faire dans les bateaux qui admettent des animaux de compagnie pourvu qu’il soit documenté. Les chiens, les chats et les animaux inoffensifs qui accèdent au bateau avec laisse, collier et muselières sont considérés animaux de compagnie. La mascotte devra rester pendant toute la traversée dans la zone extérieure du bateau.

Assurez-vous de vous munir de la carte de santé de votre mascotte et que celle-ci soit en conformité au calendrier de vaccination et que la mascotte soit déparasitée.

IMPRESSION DE BILLETS D’EMBARQUEMENT

Les billets réservés peuvent être émis à partir du moment de la réservation jusqu’à 30 minutes avant l’heure de départ choisie dans nos points d’information. Pour imprimer les billets, il vous suffira de fournir les détails de la réservation que nous vous enverrons directement à votre adresse électronique.

Si vous avez des doutes, vous pourrez toujours vous adresser à n’importe quel de nos points d’information.

HEURE LIMITE D’EMBARQUEMENT

Pour embarquer vous devrez arrivez au point d’embarquement au moins 15 minutes avant la sortie de votre bateau. Vous devrez faire la queue correspondante avec votre billet à la main pour que l’embarquement soit agile et rapide et pour favoriser ainsi la sortie ponctuelle du bateau.

DISPOSITIFS DE SÉCURITÉ

La priorité du capitaine et de l’équipage est la sécurité des passagers. C’est pour cela que les ferry-boats de la compagnie, en plus de respecter toutes les révisions exigées par la Direction générale de la Marine marchande et par d’autres organismes, incluent des dispositifs de sécurité additionnels.

ESPACE SANS FUMÉE

En conformité avec la loi sur le tabac, il est interdit de fumer à l’intérieur des bateaux. Il est aussi interdit de fumer dans les dépendances à terre de la compagnie.

PONTS

Sur nos bateaux, comme il s’agit d’embarcations grandes et stables vous pouvez accéder au pont pendant le parcours et vous promener sans aucun problème.

CONSEILS

  • Il est recommandable de voyager avec des vêtements et des chaussures confortables et d’appliquer beaucoup de protection solaire pour profiter pleinement de tout ce que ce paradis naturel offre. N’oubliez pas votre appareil-photo.
  • Sur les îles Cíes il n’y a pas de distributeurs automatiques de billets mais certains établissements de restauration permettent de payer avec carte bleu.
  • Si vous arrivez en voiture, nous vous recommandons d’arriver avec le temps suffisant pour la garer.
    • À Vigo, vous avez plusieurs parkings payants très près de nos installations. Il y a un parking robotisé sous la Gare maritime de Ría, un autre à l’entrée du Berbés, un parking au Centre commercial A Laxe et un autre à la place da Estrela. Vous ne devez que prendre en compte qu’au parking robotisé seulement les voitures peuvent être garées.
    • À Baiona vous avez deux parkings payants près du port. L’un se trouve sous le parc d’A Palma à 500 mètres du port et l’autre à Los Tendales à environ 800 mètres.
    • À Cangas, il y a plusieurs parkings publics près du port.
  • Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à vous adresser au point d’information.

» Informations pratiques

Accédez à des informations utiles sur des aspects à prendre en compte par rapport aux îles Cíes : normes du Parc national, services sur l’île, itinéraires, plages…

RÉGLEMENTATION DU PARC

NON il n’est pas permis de…

  • Jeter des restes de nourriture ou d’ordures puisqu’il n’y a pas de poubellesil faut donc apporter les ordures au port d’origine et les déposer dans la benne à ordures après le débarquement.
  • Débarquer des animaux domestiquesà l’exception des chiens d’aveugle qui accompagnent des personnes aveugles.
  • Accéder ou transiter avec de véhicules à moteurà l’exception des fauteuils roulants.
  • La circulation à vélos et/ou véhicules similaires.
  • Faire du camping en dehors des endroits destinés à cette finalité.
  • Allumer toutes sortes de feu, feu de bois ou autres.
  • Accéder aux zones signalées comme réglementées pour le public, parce qu’il faut respecter les cultures, les clôtures et les fermetures et utiliser les chemins et les passerelles. Il faut aussi essayer de ne pas marcher en dehors des chemins dans le parc.
  • Gêner, blesser, capturer ou tuer les animaux sauvages.
  • Déraciner, couper ou abîmer la végétation, y compris les fleurs et les fruits.
  • Recueillir, détruire ou altérer des éléments d’intérêt archéologique, historique ou géologique aussi bien terrestres que marins : pierres, coquilles, etc.
  • Introduire des espèces animales et/ou végétales autochtones.
  • Réaliser n’importe quelle activité qui puisse détruire, détériorer ou bouleverser les éléments naturels uniques de la zone.
  • Utiliser des haut-parleurs ou émettre des bruits qui puissent troubler la tranquillité naturelle du lieu.
  • Faire de la plongée sous-marine sans autorisation préalable.
  • Faire de la pêche sous-marine et sportive.
  • Rester ou transiter avec des armes, des harpons, des fusils sous-marins ou d’autres ustensiles similaires.
  • Manger n’importe où parce qu’il faut exclusivement utiliser les aires de pique-nique pour manger.
  • Fumer, pourvu de ne pas jeter par terre les mégots de cigarettes ni de jeter des cigarettes allumées (toutes les précautions sont nécessaires pour réduire le risque d’incendie).

OUI il est permis de…

  • Emporter des aliments pourvu que les restes retournent au point d’origine puisqu’il n’y a pas de poubelles.
  • Fumer, pourvu de ne pas jeter par terre les mégots de cigarettes.
  • Débarquer avec des chiens d’aveugle.
  • Accéder avec des fauteuils roulants manuels (les fauteuils roulants à moteur ne peuvent pas embarquer dans le bateau).
  • Circuler avec n’importe quel type de poussette ou de transport de personnes ou de bagages mais seulement sur les pistes autorisées.

SERVICES DE BASE DE L’ÎLE

  • Soins de santé – Jusqu’à présent aucun des archipels n’a de personnel de santé de façon permanente. L’archipel des îles Cíes dispose de ce service pendant les mois de juillet et d’août et pendant les week-ends du mois de juin et de septembre, c’est à dire, les mois de plus grande affluence de visiteurs. Le stand de la Croix-Rouge se trouve aux îles Cíes à quelques mètres du stand d’information, près de la plage de Rodas et il est formé par plusieurs secouristes et un/une médecin ou un infirmier/ère.
  • Secouristes – Généralement, la commune de Vigo destine aussi à ces îles un service de surveillance des plages pendant la saison estivale. Ces services sont disponibles sur les îles avec l’arrivée du premier bateau et partent dans le dernier bateau du jour.
  • Eau potable – Il est important de prendre en compte que l’eau potable est un bien rare surtout pendant les périodes plus sèches, qui coïncident avec celles de forte affluence de visiteurs. Dans les îles, il y a de nombreuses sources publiques mais elles peuvent ne pas avoir d’eau en été et il n’est pas garanti qu’elle soit potable. Il est important d’apporter de l’eau pour visiter les îles parce qu’il s’agit d’un territoire avec une ambiance saline qui favorise la déshydratation sous le soleil.
  • Toilettes publiques – Les toilettes publiques, accessibles aux personnes handicapées, se trouvent sur le chemin qui va au-dessus du camping, sur l’île del Faro.
  • Aires de repos – Il y a plusieurs zones de repos, profitant de l’abri naturel des arbres, près des chemins plus fréquentés avec des tables et des bancs pour pouvoir faire une halte sur le chemin, manger ou simplement s’asseoir pour profiter du paysage et de la tranquillité. Ces aires se trouvent situées une à côté du Lago (lac) et l’autre près de la plage de Nosa Señora.

SERVICES MIS À DISPOSITION DES VISITEURS

  • Stand d’information – Dans l’archipel des îles Cíes, le point d’information se trouve à 100 mètres du quai de Rodas (port d’embarquement), sur l’île de Monteagudo. Là vous pouvez demander tous les renseignements nécessaires sur le Parc national, aussi bien sur des questions de services que de possibles activités à réaliser dans les îles. L’objectif principal de ce service est offrir aux visiteurs les informations nécessaires pour profiter au maximum de leur visite au parc. Ce service est disponible s’il y a un service régulier de transport maritime.
  • Centre d’information – Il se trouve à 1,2 km du quai de Rodas, sur l’île del Faro. Il a été inauguré comme Centre d’interprétation en 1997, il se trouve à l’intérieur d’un ancien entrepôt d’artillerie du XIXe siècle qui a été érigé sur les ruines du monastère de San Estevo qui datait du XIe siècle et qui était à cette époque-là le centre de la vie insulaire. À l’intérieur il est encore possible d’observer les restes des fondations, certaines pièces qui ont fait partie des corniches du bâtiment et un tombeau anthropomorphe appartenant à un des moines qui ont habité là.
    Actuellement, le Centre dispose de point d’information au visiteur, d’une salle d’interprétation-exposition sur le parc avec une zone pour un atelier pour enfants et une salle polyvalente pour réaliser des projections, des cours, des conférences ou des activités avec des collectifs programmées par le personnel du parc ou demandées au parc.  Le centre est, normalement, ouvert pendant la période estivale.
  • Belvédères – Même s’il y a de nombreux endroits sur les îles d’où pouvoir admirer le paysage, seulement certains sont considérés comme belvédères par leur haut intérêt paysager et parce que leur largeur et leur localisation les rends accessibles à la plupart des visiteurs. Aux îles Cíes nous recommandons : Le Phare de Cíes, phare da Porta, phare de Monteagudo, Pedra da Campá ou l’Alto del Príncipe.
  • Observatoires – Des cabines en bois pour l’observation d’oiseaux marins qui ont une conception adéquate pour se rapprocher des zones de reproductions sans troubler ni effrayer les colonies d’oiseaux. Il y en a deux aux îles Cíes, un situé à peu de mètres du belvédère de Pedra da Campá (île del Faro) et un autre près du phare de Monteagudo (île nord ou de Monteagudo).
  • Panneaux d’informations et de signalisation – Le Parc national présente un panneau d’information à l’archipel de Cíes, qui se trouve en face du stand d’information.
    Il montre une carte spécifique de l’archipel, avec les services, les points d’intérêts et les itinéraires en plus d’une carte générale qui montre la situation du Parc national et certains aspects de base de la réglementation de l’espace naturel.

SERVICES HÔTELIERS

  • Le camping de Cíes – Il s’agit d’un équipement à caractère privé, autorisé par l’intermédiaire d’un contrat de concession. Il se trouve sur l’île del Faro, à 700 mètres du stand d’information du parc. Il a une capacité limitée, c’est pour cela qu’il est recommandable de réserver les places au préalable sur leur site web. Il faudra présenter la carte de campeur aux compagnies maritimes pour avoir le billet de transport à nuitée sur l’île. Le camping est, normalement, ouvert s’il y a du transport régulier de visiteurs mais il est mieux de s’assurer avant en confirmant.
  • Restaurants – Sur les îles Cíes il y a plusieurs établissements hôteliers qui sont ouverts pendant la période de transport public régulier de la saison estivale. Actuellement, il y a, sur l’île les suivants établissements de restauration : restaurant et auto-service au camping, Bar Serafín, Restaurant de Rodas et Bocatería Begoña.

» Comment arriver – Cartes de nos ports

 

Itinéraires de randonnées

Peut-être qu’en arrivant à la plage et en foulant le sable blanc et fin, vous ressentirez l’envie de vous allonger au soleil et d’apprécier le microclimat propre à cet environnement, mais, si vous êtes un véritable amateur de longues promenades au contact de la nature, vous profiterez sans doute davantage de la randonnée sur les îles Cies. Les longs sentiers bordés de flore unique parcourant l’île au nord constituent une aventure pour le voyageur en compagnie de quelques animaux autochtones comme les mouettes tridactyles présentes partout, car elles constituent la plus grande colonie mondiale de cette espèce.

Pour découvrir le site naturel des îles Cies, il faut parcourir chaque recoin de ces îles, et pour ce faire, il existe plusieurs promenades signalées correspondant aux quatre itinéraires des îles Cies. L’itinéraire du phare de Cies, avec une vue fantastique de la plage de Rodas, la route del Alto do Principe, avec des falaises spectaculaires, la route du Faro da Porta pour observer l’île de San Martiño et la route du Faro do Peito pour découvrir des zones boisées, un ancien village fortifié et un observatoire ornithologique.

Tous, adaptés à la fois aux débutants et aux chevronnés, font que la randonnée dans les îles Cies, constituent l’une des activités incontournables pour des touristes un tant soit peu curieux. Bien qu’il ne s’agisse pas de longs trajets, il faut prendre son temps pour observer chaque détail du chemin ou pour faire une pause.

Visiter les Cies revient à profiter du paradis, et une fois sur place vous pouvez choisir de rester allongé au soleil sur le sable blanc ou explorer toutes les parties de l’île. Si vous penchez pour la dernière option, vous n’avez qu’à suivre l’un des itinéraires des îles des Cies pour découvrir zones boisées, anciens villages fortifiés et vues à couper le souffle.

» Itinéraire de Monte Faro

Il s’agit de l’itinéraire plus emblématique et le plus long de tous les circuits qui s’offrent. Il a une longueur de 7,5 kilomètres et une difficulté moyenne, il départ de Rodas et il chemine, la plupart du chemin par l’île de O Faro en montant jusqu’au Phare de Cíes. Cet itinéraire permet de contempler de spectaculaires vues panoramiques depuis ses deux belvédères, en plus des systèmes de dunes, du lac dos Nenos (lac des enfants), du Centre d’interprétation ou de l’Observatoire d’oiseaux.
Nous commençons par une belle vue panoramique sur la plage de Todas depuis son extrémité nord et continuons à travers le système Dunar de Muxieiro pour atteindre le Lago dos Nenos, un endroit idéal pour de nombreuses espèces et l’une des zones de plus grand intérêt écologique et de fragilité du parc national. Après avoir franchi la digue qui relie les deux îles, vous arriverez au Centre d’interprétation de la nature (ancien monastère de San Estevo). Dans ce centre, vous pouvez mieux comprendre les valeurs naturelles et culturelles du parc.

Après avoir passé la plage de Nosa Señora, la montée en zigzag vers le phare commence. Parmi le bosquet épais, vous pouvez voir, au sud, la belle île de San Martiño. Ensuite, en montant, vous découvrirez la curieuse Pedra da Campá, transpercée par la force des vents atlantiques chargés de nitrate. Là, nous voyons également l’observatoire des oiseaux, d’où vous pourrez profiter d’une vue imprenable sur le Lago dos Nenos et Playa de Rodas.

Enfin, vous atteignez le phare, qui est le belvédère le plus emblématique des îles Cíes, avec vue sur les trois îles, les falaises et les plages.

LONGUEUR:

7,4km (aller et retour)

DURÉE:

2h 30min (aller et retour)

DIFFICULTÉ:

Moyenne

TYPE:

aller et retour

Cet itinéraire passe dans sa totalité par l’île de Monteagudo, sur une surface boisée ce qui permet de réaliser la plupart du chemin à l’ombre. Il n’a que 3,5 kilomètres, il s’agit de l’itinéraire le plus court et il permet de profiter de merveilleuses vues et du contraste des deux versants de l’île depuis le haut de l’Alto do Príncipe. En plus, pendant le parcours vous pouvez trouver d’autres points d’intérêts comme le cordon dunaire de Figueiras-Muxieiro, les restes de l’ancien Cuncheiro ou l’unique formation rocheuse de la Silla de la Reina (Chaise de la reine).
Dans ses premiers mètres, la route Alto do Príncipe vous permet de profiter d’une vue fantastique sur la plage de Rodas et entoure le complexe Dunar de Figueiras – Muxieiro.

Le chemin continue à monter près de la plage de Figueiras, et continue à serpenter jusqu’à ce que, après une courte descente, il s’ouvre pour découvrir une partie du paysage spectaculaire des falaises et des plages. Depuis Alto do Príncipe, vous pouvez profiter d’une vue privilégiée sur cette partie de l’île. Les vues panoramiques spectaculaires de ce point nous permettent d’apprécier le contraste entre les deux pentes de l’île: la face est plus douce et la face ouest beaucoup plus abrupte.

La dernière section de l’itinéraire longe un chemin entre des rochers façonnés par le vent et l’eau jusqu’à la Silla de la Reina. Cette formation rocheuse est le résultat de l’énorme action érosive et constitue l’un des plus beaux points de vue des îles.

» Itinéraire Alto do Príncipe

LONGUEUR:

3km (aller et retour)

DURÉE:

1h 15min (aller et retour)

DIFFICULTÉ:

Faible

TYPE:

aller et retour

» Itinéraire du Phare d’A Porta

Cet itinéraire longe la côte sud de l’île d’O Faro et permet de profiter d’exceptionnelles vues de l’île Sud. Il s’agit d’un parcours de 5,2 kilomètres de difficulté basse qui permettra au voyageur de connaître, entre autres, O Castro das Hortas.
L’itinéraire commence à offrir au promeneur une vue fantastique sur la plage de Rhodes et le système Dunar de Muxieiro. L’itinéraire se poursuit à travers la digue du Lago dos Nenos qui relie les deux îles.

Une fois sur l’île de Faro, à quelques mètres, se trouve le Centre d’interprétation de la nature (ancien monastère de San Estevo), où on peut voir une belle vue panoramique sur la plage de Rhodes et l’île de Monteagudo, située plus au nord. De là, le chemin nous mènera à l’Embarcadero de Carracido. Le chemin commence à grimper légèrement en longeant la côte sud de l’île jusqu’à atteindre Faro da Porta, où vous pourrez profiter d’une vue impressionnante sur l’île de San Martiño, la plus méridionale des trois. Du Faro da Porta, en regardant vers la colline de Monte Faro, vous pouvez voir les vestiges d’un acient castro (le Castro das Hortas: le site archéologique le plus important de l’archipel)

LONGUEUR:

5,2km (aller et retour)

DURÉE:

1h 45min (aller et retour)

DIFFICULTÉ:

Faible

TYPE:

aller et retour

L’itinéraire du Monteagudo offre de spectaculaires vues de la ría depuis le phare d’O Peito. De cet endroit-là, il est possible de voir l’archipel d’Ons, cap Home, le mont Facho et la Costa da Vela. Au long de ses 5,6 kilomètres il est possible de contempler aussi les restes de l’ancien Cuncheiro, la plage de Figueiras, l’Observatoire d’oiseaux, le phare d’O Peito ou la Furna de Monteagudo (grotte).
Le premier point d’intérêt sur cet itinéraire est le complexe Dunar de Figueiras – Muxieiro, où vous pouvez voir toute sa structure, des dunes mobiles aux dunes les plus stabilisées. Dans cette première section, le chemin nous mène à la route d’accès à la plage de Figueiras. L’itinéraire se poursuit jusqu’à ce que vous atteigniez la zone A Valgada, qui offre une vue panoramique sur les falaises sur la face ouest.

Ensuite, il s’approche du pied de l’Alto de Monteagudo, dont la forme caractéristique donne son nom à cette île. Le chemin nous mène, à travers une petite zone boisée où se trouvent les ruines d’une ancienne colonie insulaire, à l’observatoire des oiseaux. De là, vous pouvez déjà voir le Faro do Peito. Pour arriver à ce point, vous devrez descendre un peu le long du chemin. Cette zone des îles Cíes est la plus proche du continent et vous pouvez voir l’archipel d’Ons au nord, Cabo Home ou Monte Facho de Donón et Costa da Vela

» Itinéraire du Monteagudo

LONGUEUR:

5,6km (aller et retour)

DURÉE:

1h 45min (aller et retour)

DIFFICULTÉ:

Faible

TYPE:

aller et retour

 

Excursions

» Expériences Îles Cíes: Itinéraires guidés.

 

Découvrez le charme de ce paradis naturel de la main d’un guide spécialisé, par l’intermédiaire de quatre itinéraires officiels conçus par Parcs nationaux. Cette expérience vous offre la possibilité de découvrir, d’admirer et de profiter des particularités de cet impressionnant paradis naturel qui fait partie du Parc National Maritime – Terrestre des Îles Atlantiques depuis l’année 2002.

Un guide spécialisé vous accompagnera pendant tout l’itinéraire pour vous donner de première main son histoire, ses plages, ses impressionnantes vues…

En parcourant l’intérieur des îles Cíes vous comprendrez pourquoi ces îles sont la deuxième destination plus visitée de la Galice et vous connaîtrez la plus belle plage du monde.

ITINÉRAIRES

ITINÉRAIRE DU MONT FARO

L’itinéraire du Mont Faro offre les vues les plus spectaculaires de la Ría de Vigo. Il s’agit d’un des itinéraires plus longs mais il est aussi le plus populaire.

Cet itinéraire vous permet de visiter les endroits détaillés ci-dessous :

  • La Pedra da Campá, une curieuse formation géologique trouée par les vents atlantiques chargés de salpêtre.
  • L’observatoire des oiseaux, depuis lequel vous pourrez contempler les goélands leucophées qui nichent dans les falaises et même des groupes de cormorans huppés qui choisissent eux les zones les plus proches de la mer pour y installer leurs nids. Vous profiterez aussi des impressionnantes vues sur le Lac et la plage de Rodas.

ITINÉRAIRE PHARE D’A PORTA

L’itinéraire du phare d’A Porta est le parcours côtier le plus méridional de l’île d’O Faro. Moins connu et encombré que l’itinéraire du Mont Faro, ce sentier naturel vous permet d’avoir une vision des îles plus proche de la mer.

Pendant le parcours, vous jouirez de vues panoramiques sur l’île de San Martiño, la plus méridionale de l’archipel et la seule qui n’est pas desservie par les bateaux de ligne régulière.

 ITINÉRAIRE ALTO DO PRÍNCIPE

L’itinéraire d’Alto del Príncipe propose un sentier naturel d’ascension du Monteagudo.  C’est l’itinéraire des Îles Cíes le plus court et le plus simple à réaliser pour jouir de toute la beauté de l’archipel.

En suivant cet itinéraire vous pourrez visiter les endroits détaillés ci-dessous :

  • La Silla de la Reina (Chaise de la reine) est une fameuse formation rocheuse capricieusement sculptée par les éléments naturels. De là, vous profiterez d’impressionnantes vues sur les falaises de la côte ouest de l’archipel.
  • À cet endroit de l’itinéraire d’Alto del Príncipe, le plus important de l’itinéraire, il y a un fort contraste entre la géographie et la végétation des deux versants des îles. C’est aussi l’endroit idéal pour observer la grande colonie de goélands leucophées qui nichent dans les falaises.

ITINÉRAIRE DE MONTEAGUDO

L’itinéraire de Monteagudo est une balade naturelle dans les forêts des îles Cíes. Il s’agit d’un itinéraire court qui se réalise en grande partie dans une zone boisée ce qui rend la randonnée agréable malgré ses pentes et l’irrégularité du terrain à certains endroits.

Cet itinéraire permet de visiter l’Observatoire d’oiseaux, d’où il y a aussi un bon panoramique des îles Cíes et de la voisine côte d’O Morrazo. Le phare d’O Peito est le point des Cíes plus proche du continent, tout juste à 2,5 km de cap Home. De là, vous pourrez observer l’île de Ons, à l’entrée de la Ría de Pontevedra.

CONSEILS

Pour réaliser ces itinéraires il est recommandable de porter des vêtements et des chaussures confortables, de l’eau et de la protection solaire parce qu’aux îles Cíes la chaleur et les rayons de soleil son très intenses pendant la période estivale.

Nous vous conseillons de télécharger notre guide du voyageur pour accéder à toutes les informations nécessaires et ne rien oublier.

 

Nature

» Espace Naturel Protégé

L’archipel des îles Cíes est un espace naturel qui a de nombreux systèmes de protection, entre lesquels il faut souligner l’inclusion dans le Réseau de Parcs nationaux. Une des principales mesures adoptées pour garantir la conservation est la restriction du nombre de visiteurs par jour.
Provenant de mouvements tectoniques au Quaternaire, les îles font partie d’une chaîne de montagnes qui s’est enfoncée dans la mer il y a plusieurs millions d’années. La configuration des îles comprend deux parties distinctes: l’intérieur orientale une côte lisse avec de grands bancs de sable et des forêts et la partie ouest est une succession de falaises et de grottes formées par l’action de la mer, où des milliers de couples d’oiseaux ont leur habitat.

Actuellement, l’archipel est complètement inhabité. C’est un paradis naturel avec des plages immaculées, des systèmes de dunes et une nature pure, totalement déconnecté de la foule folle, où le seul moyen de transport pour y accéder est par bateau.

Les îles Cíes ont été déclarées en 1980 Parc naturel sous l’objectif de préserver, de conserver et de régénérer cet espace naturel tout en favorisant sa connaissance et en permettant une utilisation publique compatible avec la conservation de la nature.

Après, en 2002, il a été créé le Parc National Maritime – Terrestre des Îles Atlantiques de la Galice, formé par un ensemble d’ archipels, îles et îlots qui sont Cíes, Ons, Sálvora et Cortegada.

Selon la réglementation, l’accès des visiteurs aux îles Cíes est très limité par jour. Les Îles Cíes sont incluses dans le Réseau européen de nature – Sites d’importance communautaire LIC ou dans la convention OSPAR 2008 et elles sont considérés comme une zone de protection spéciale pour les oiseaux ZEPA.

Le climat des îles Cíes est spécialement particulier. De même que le reste des îles qui font partie du Parc national, il y a un climat méditerranéen subhumide de transition atlantique, ce qui se traduit par une réduction considérable des précipitations par rapport à la côte et des températures légèrement supérieures.
Dans les îles Cíes, il pleut presque la moitié de celle des zones côtières voisines (Vigo, Cangas, Baiona): cela montre que l’effet de l’insularité est très important. Les basses altitudes des îles ne sont guère un obstacle aux nuages, contrairement à la barrière des montagnes côtières jusqu’à 700 mètres de haut.

La rareté relative des pluies et la faible profondeur des sols provoquent une baisse de l’eau disponible pendant les mois d’été.

La température annuelle moyenne des îles varie entre 13 et 15 degrés. Au printemps et en été, la température atteint 20 et 22 degrés en moyenne et des maximums jusqu’à 35 degrés.

» Climat Méditerranéen

» Flore Terrestre Endémique

La flore des îles présente un aspect très boisé, avec une domination, entre autres espèces, du pin et de l’eucalyptus, mais il y a aussi des espèces endémiques qui ne se trouvent que dans ce milieu comme l’ Herba de Namorar (herbe de l’amour) ou la Camariña (Corema album).
Entre les arbustes il y a une domination de l’ajonc, le ciste, le sainbois et la ronce. Sur les terrains plus protégés l’ajonc a une grande taille et il sert de barrière pour les colonies des oiseaux marins.

Mais tel qu’il a déjà été dit, de toutes les plantes des îles les plus importantes et celles qui ont la plus grande valeur écologique sont celles qui se trouvent sur les dunes et les falaises puisqu’il s’agit de plantes qu’il n’y a que dans ce milieu, elles sont rares et endémiques. De toutes, il faut souligner l’armenia ou herba de namorar (herbe de l’amour), qui s’utilisait antan pour réaliser des breuvages magiques concernant l’amour et la fertilité et la camariña, un arbuste qui donne de petits fruits comestibles.

Les îles Cíes ont une faune terrestre très particulière. Dans cet archipel, le cormoran huppé a son habitat, sans aucun doute, l’une des espèces les plus singulières parmi celles que l’on peut trouver dans l’environnement et l’un des exemples les plus spectaculaires d’adaptation au milieu marin qui existe dans la nature. Cet oiseau vit dans l’archipel où se trouve la plus grande colonie de mouettes tridactyles du monde et avec d’autres espèces telles que les mouettes noires, les guillemots ibériques ou les pétrels communs.

Le cormoran huppé est l’un des exemples les plus spectaculaires d’adaptation au milieu marin qui existent dans la nature, puisque, bien qu’il utilise l’environnement aérien pour se déplacer, toute sa structure est conçue pour se déplacer avec une incroyable facilité sous l’eau de mer et capturer les poissons qui constituent sa nourriture. Ses principaux ennemis sont les filets de pêche, où on les retrouve noyés lorsqu’ils ne peuvent pas remonter à la surface. Cette espèce a récemment été cataloguée comme menacée dans le Livre Rouge des Oiseaux d’Espagne.

En plus des oiseaux qui se reproduisent dans le parc, d’autres oiseaux marins et aquatiques qui utilisent le parc pendant leurs périodes de migration et d’hivernage, comme le faucon pèlerin et l’autour des palombes, sont fréquents tout au long de l’année.

En raison de cette grande richesse naturelle, l’île dispose de plusieurs observatoires ornithologiques. Les plus visités sont ceux de l’Alto da Campá, sur l’île de Faro, et du Faro do Peito, sur l’île de Monteagudo.

Parmi les amphibiens, on trouve des salamandres, des tritons ibériques et des grenouilles peintes ibériques.

Parmi les reptiles, on peut citer le lézard ocellé, le lézard ibérique, le scinque à trois doigts et les couleuvres à échelons, entre autres.

» Faune Terrestre Particulière

» Le Milieu Marin

Le milieu marin représente environ 85 % du Parc National Maritime – Terrestre des Îles Atlantiques de la Galice. La zone sous-marine qui entoure les îles Cíes forme un des écosystèmes plus riches de la côte galicienne et elle a une importante forêt d’algues brunes et de coraux.

Sur les falaises qui sont exposée à la forte houle il y a des pouces-pieds et des moules. Dans la partie sous-marine, qui est très rocailleuse, il est facile de trouver des étrilles, des araignées de mer, des homards et des poulpes.

Dans les plages des zones plus protégées il y a de nombreux mollusques bivalves de même que des turbots, des plies et des soles. Les zones rocheuses qui sont protégées de l’intérieur des îles sont peuplées par de vraies forêts d’anémones et de nombreux oursins.

Il est aussi possible de trouver d’autres espèces qui habitent sous les eaux du Parc national comme par exemple : des sars, des loutres et des étoiles de mer.

Habituellement, les eaux qui entourent les Cíes sont visitées par des dauphins, des baleines et des tortues marines.

 

Histoire

» Préhistoire

Les îles Cíes ont été un lieu de passage de l’homme du paléolithique, du mésolithique et du néolithique mais elles n’ont constitué une colonie que jusqu’à l’âge du bronze.

Différents outils qui peuvent être attribués au mésolithique de cette époque ont été trouvés (il y a environ 10 000 ans) mais pas de restes correspondants à des étapes préhistoriques postérieures (néolithique et chalcolithique) n’ont été trouvés. De l’âge du bronze il faut souligner le village castreño (celtes) d’ « As Hortas » situé sur le versant occidental du mont Faro et d’autres références ou structures pareilles qui se trouvaient à Alto da Campá, qui n’ont pas encore été vérifiées.

Le village d’ « As Hortas » est de type castreño (celtes) – romains, il a été ainsi classé d’après les structures et les restes qui ont été trouvés. Cet espace a une série d’abris naturels d’entre lesquels il faut souligner celui qui est connu comme l’ « autel druidique » que de nombreuses personnes ont interprété comme consacré aux sacrifices en honneur aux dieux.

Aux îles Cíes ou « îles des dieux » comme les appelaient les Romains, il y a des preuves claires du passage de cette civilisation.

Les restes romains pareils au village d’ « As Hortas » trouvés aux îles Sud, des céramiques et même un anneau en or du IIe siècle ap- J.-C. indiquent que dans ces îles, que Pline a appelé îles Siccas (arides), il y a aussi eu un village ou un poste de surveillance pour les navires marchand, non confirmé.

Ce paradis naturel se situe aussi dans la légende de Jules César qui a lutté contre les Herminios qui étaient réfugiés là. Cependant, l’invincible général n’a pas été capable de faire fléchir par les armes la bravoure de ce peuple et il les a fait se rendre par le siège et la faim.

» Antiquité

» Moyen Âge

Au cours du Moyen Âge, deux ermitages ont été établis sur les îles Cíes : San Estevo, sur l’île du Milieu, et San Martiño, sur l’île du Sud.

En 899, le roi Alphonse III a donné les îles à l’Église, et les moines qui s’y sont installés ont exercé des fonctions contrôle et administration sur la petite population qu’ils ont rassemblée. Les couvents ont été transférés à l’ordre des Bénédictins en 1152 et aux Franciscains en 1377. Ces nouvelles communautés religieuses sont restées sur les îles jusqu’au milieu du XVIe siècle.

Entre les XVIe et XVIIe siècles, des conflits internes au sein de l’Église et des attaques continues de pirates ont poussé le clergé à abandonner les îles Cíes.

Actuellement, les Îles Cíes font partie du Parc National Maritime – Terrestre des Îles Atlantiques. Il s’agit de la deuxième destination touristique avec plus d’affluence de la Communauté autonome, après la cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle.
Jusqu’à la moitié du XXe siècle, les îles Cíes ont été habitées par assez de familles qui les ont lentement abandonnées à cause des faibles moyens et ressources qu’ils avaient dans cet entourage.

Pendant les dernières décennies, les visites touristiques ont commencé à augmenter de façon exponentielle et actuellement, les îles Cíes sont devenues la deuxième destination touristique de la Galice, après la cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle,

» Époque contemporaine

 

Galerie photo

Sur les îles Cies, vous pourrez profiter de la véritable nature, c’est un environnement unique où vous trouverez des plages de rêve, du sable blanc et des eaux cristallines, entourées de montagnes avec des vues incomparables. Cela vaut la peine de marcher jusqu’au point le plus élevé pour profiter, depuis le phare de Cíes, de l’impression de se trouver dans un environnement paradisiaque tout en regardant l’horizon.

Pour se rendre aux îles Cíes depuis Vigo, Cangas, Baiona, Sanxenxo ou Portonovo, il est indispensable de réserver ses billets auparavant, si en plus vous désirez y passer la nuit, ce que nous vous recommandons fortement, réservez également votre place de camping, c’est en fait l’unique hébergement disponible sur l’île de Cies. Il a été déclaré camping écologique pour son respect environnemental, tout en offrant aux campeurs de nombreux équipements.

Assister à un coucher de soleil sur les Cies est une expérience mémorable à ne pas manquer, elle vous remplit de vitalité et vous permet de vous rapprocher de la terre, car s’il y a une chose qui ressort dans cet environnement, c’est la nature sauvage et idyllique qui est préservée sur l’île grâce au tourisme responsable.

 Les restrictions d’accès à un certain nombre de visiteurs par jour et la responsabilité de chaque visiteur de respecter l’environnement font des Cies un lieu paradisiaque avec une flore et une faune uniques au monde.

La présence d’oiseaux protégés, tels que le cormoran huppé ou d’autres espèces comme les mouettes tridactyles, a conduit à la création de plusieurs observatoires ornithologiques sur l’île. En plus des oiseaux, nous pouvons également compter sur quelques amphibiens ou reptiles, mais la richesse naturelle de Cíes est principalement le milieu marin, puisque la zone sous-marine des îles forme l’un des écosystèmes les plus riches de Galice avec une importante forêt d’algues. Dans les eaux des Cíes, on peut aussi voir des dauphins, des baleines ou des tortues marines.

 Pour toutes ces raisons, les îles Cies représentent une destination parfaite pour les amoureux de la nature, de la randonnée, de la plongée et surtout de la photographie.

 

N’ATTENDS PLUS…

RÉSERVEZ MAINTENANT VOTRE BILLET

Le billet pour la destination de vos rêves
- +
- -
- +

AVIS IMPORTANT

SI VOUS ARRIVEZ DANS PÂQUES ET À PARTIR DU 15 MAI (SAUF CAMPISTAS) SUR LES ÎLES CÍES OU ONS, avant d'acheter le billet, vous devez obtenir l'autorisation demandée par La Xunta de Galicia, qui vous fournira le code préalable. - réserve (nécessaire pour acquérir le billet de bateau).

VOUS POUVEZ AUSSI PROFITER ...