ÎLES CÍES

HISTOIRE

Îles Cíes: de la Préhistoire à l’ère Contemporaine.

» Préhistoire

Les îles Cíes ont été un lieu de passage de l’homme du paléolithique, du mésolithique et du néolithique mais elles n’ont constitué une colonie que jusqu’à l’âge du bronze.

Différents outils qui peuvent être attribués au mésolithique de cette époque ont été trouvés (il y a environ 10 000 ans) mais pas de restes correspondants à des étapes préhistoriques postérieures (néolithique et chalcolithique) n’ont été trouvés. De l’âge du bronze il faut souligner le village castreño (celtes) d’ « As Hortas » situé sur le versant occidental du mont Faro et d’autres références ou structures pareilles qui se trouvaient à Alto da Campá, qui n’ont pas encore été vérifiées.

Le village d’ « As Hortas » est de type castreño (celtes) – romains, il a été ainsi classé d’après les structures et les restes qui ont été trouvés. Cet espace a une série d’abris naturels d’entre lesquels il faut souligner celui qui est connu comme l’ « autel druidique » que de nombreuses personnes ont interprété comme consacré aux sacrifices en honneur aux dieux.

Aux îles Cíes ou « îles des dieux » comme les appelaient les Romains, il y a des preuves claires du passage de cette civilisation.

Les restes romains pareils au village d’ « As Hortas » trouvés aux îles Sud, des céramiques et même un anneau en or du IIe siècle ap- J.-C. indiquent que dans ces îles, que Pline a appelé îles Siccas (arides), il y a aussi eu un village ou un poste de surveillance pour les navires marchand, non confirmé.

Ce paradis naturel se situe aussi dans la légende de Jules César qui a lutté contre les Herminios qui étaient réfugiés là. Cependant, l’invincible général n’a pas été capable de faire fléchir par les armes la bravoure de ce peuple et il les a fait se rendre par le siège et la faim.

» Antiquité

» Moyen Âge

Au cours du Moyen Âge, deux ermitages ont été établis sur les îles Cíes : San Estevo, sur l’île du Milieu, et San Martiño, sur l’île du Sud.

En 899, le roi Alphonse III a donné les îles à l’Église, et les moines qui s’y sont installés ont exercé des fonctions contrôle et administration sur la petite population qu’ils ont rassemblée. Les couvents ont été transférés à l’ordre des Bénédictins en 1152 et aux Franciscains en 1377. Ces nouvelles communautés religieuses sont restées sur les îles jusqu’au milieu du XVIe siècle.

Entre les XVIe et XVIIe siècles, des conflits internes au sein de l’Église et des attaques continues de pirates ont poussé le clergé à abandonner les îles Cíes.

Actuellement, les Îles Cíes font partie du Parc National Maritime – Terrestre des Îles Atlantiques. Il s’agit de la deuxième destination touristique avec plus d’affluence de la Communauté autonome, après la cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle.
Jusqu’à la moitié du XXe siècle, les îles Cíes ont été habitées par assez de familles qui les ont lentement abandonnées à cause des faibles moyens et ressources qu’ils avaient dans cet entourage.

Pendant les dernières décennies, les visites touristiques ont commencé à augmenter de façon exponentielle et actuellement, les îles Cíes sont devenues la deuxième destination touristique de la Galice, après la cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle,

» Époque contemporaine

N’ATTENDEZ PLUS…

RÉSERVEZ MAINTENANT VOTRE BILLET

Le billet pour la destination de vos rêves
- +
- -
- +

AVIS IMPORTANT

SI VOUS ARRIVEZ À PARTIR DU 15 MAI (SAUF CAMPISTAS) SUR LES ÎLES CÍES OU ONS, avant d'acheter le billet, vous devez obtenir l'autorisation demandée par La Xunta de Galicia, qui vous fournira le code préalable. - réserve (nécessaire pour acquérir le billet de bateau).

VOUS POUVEZ AUSSI PROFITER ...